Florian 23-83-01 : l'ambulance des Johanniter Unfall-Hilfe de Düsseldorf

Durant l'été, j'ai eu la chance d'effectuer un stage d'un mois chez les Johanniter Unfall-Hilfe de Düsseldorf. Là-bas, toutes les ambulances sont identiques, bien que plusieurs organisations soient mandatées pour assurer les urgences : les pompiers professionnels de la ville, l'Arbeiter Samariter Bund (ASB), la Deutsche Rotes Kreuz (DRK), les Johanniter Unfall-Hilfe et les Malteser. Les pompiers sont responsables et ce sont eux qui fournissent le matériel pour toutes les ambulances de la ville ainsi que les instructions pour la désinfection des véhicules par exemple.

La centrale 112 s'occupe des urgences médicales et des transferts mais également de toutes les tâches effectuées par les pompiers (une sorte de 144 / 118) uniquement pour la ville de Düsseldorf. Il y a 600'00 habitants, 10 casernes de pompiers, 4 services d'ambulances ains que 10 hôpitaux publics. La police a sa propre centrale, le 110.

Les ambulanciers sont alarmés par Pager ou alors par radio lorsqu'ils sont opérationnels mais ne sont pas encore de retour à leur centrale. Comme il serait impossible de s'annoncer au départ, sur site, etc., chaque chiffre qui est sur la radio (qui ressemble d'ailleurs plus à un téléphone qu'à une de nos radios) correspond à une action. Par exemple, il suffit d'appuyer sur le 3 pour être "au départ" (Zum Einsatzort). La centrale 112 voit, en temps réel, où se situent les ambulances sur une carte informatisée de la ville.

Toutes les ambulances allemandes s'appellent "Florian" et elles se différencient par leur numéro (Rufname). Il y a deux sortes d'ambulances : les RTW (Rettungswagen pour les urgences, soit nos P1 et P2) et les KTW (Krankentransportwagen pour les transferts et transports qui équivalent à nos P3).

Je n'étais qu'avec l'équipe du RTW que je vous propose de visiter...

  

Florian 23-83-01 à la centrale des Johanniter.

Sur le côté gauche de l'ambulance, on trouve l'Evac-Chair, 2 bouteilles d'O2 de 10 l, 2 bouteilles d'O2 de 2 l de réserve, une pince et un extincteur.

Sur le côté droit se trouvent la civière à aubes, les minerves dans le petit sac bleu, le KED, des attelles vaccum, un grand matelas vaccum ainsi qu'une pompe.

A l'intérieur, il est possible de faire tout le tour du brancard, deux sièges se situent à droite du patient ainsi qu'un siège à sa tête qui est également utilisé comme chaise de transport (photos ci-dessous).

L'armoire des médicaments, une petite armoire réfrigérante pour les suppositoires notamment ainsi qu'une armoire avec du matériel divers (bandes, compresses, seringues, aiguilles, tensiomètre, glucomètre...).

Pas de sac d'intervention, mais 2 valises : une pour tout ce qui concerne le système circulatoire (Kreislaufskoffer) et l'autre pour tout ce qui concerne le système respiratoire (Atmungskoffer).

Le moniteur / défibrillateur Corpuls avec ECG à 12 dérivations, manchettes à tension de différentes tailles, SpO2.

La Life Base, plus couramment appelé chez nous Medumat avec une bouteille d'O2 de 2l, des masques et des lunettes.

L'aspiration ainsi que la prise d'air pour brancher l'O2.

La fameuse radio que l'on retrouve à l'arrière et à l'avant du véhicule.

 

La cabine avant avec 2 radios portatives qui sont utilisées lors d'interventions en partenariat avec les pompiers.

 Aurélie Lamon, septembre 2004.